Gond-Pontouvre
Gond-Pontouvre

Mot du Maire

Chères Gonpoltolviennes, chers Gonpontolviens,        

Si chaque année le début du mois de septembre symbolise la fin de la période estivale et le retour des vacances avec comme point d’orgue la rentrée scolaire, il faut reconnaître que, pour 2020, cette période restera profondément marquée par l’impact de la crise sanitaire liée à la COVID-19.

Les nouvelles directives gouvernementales, certes allégées, ont néanmoins contraints nos services et le monde enseignant à élaborer des protocoles d’accueil des enfants adaptés aux spécificités de nos écoles. Malgré un investissement de tous les instants de nos personnels, il nous a fallu accompagner ces mesures, les expliciter, afin de rassurer et d’atténuer l’inquiétude légitime des parents.

Nous avons aussi été confrontés à l’application de mesures nationales et nous nous sommes vu imposer des décisions de fermeture de classe pour un seul cas contact. Nous avons pu mesurer les difficultés rencontrées par certains parents dans l’organisation de leur vie privée et professionnelle. Il nous faut continuer d’assurer un service de qualité dans un environnement sécurisé. Je remercie particulièrement nos agents pour leur motivation et leur détermination pour atteindre ces objectifs.

Dans cette période difficile, nous avons souhaité maintenir un programme de manifestations varié, tout en privilégiant notre soutien aux intermittents du spectacle, artistes très fortement impactés par la crise. Ces manifestations nous ont permis de nous retrouver dans des conditions sanitaires certes contraintes, mais nous sommes heureux d’avoir pu partager ces moments avec vous. Que tous les acteurs de cette programmation en soient vivement remerciés.

La crise sanitaire aurait-elle eu aussi une incidence sur le comportement de certains de nos concitoyens ? Les dépôts sauvages dans la nature, les dépôts sans respect des dispositifs de collecte, sont intolérables mais restent le fait d’une minorité. Nos équipes, élus et employés, fortement impliqués, recherchent, avec les services de Grand Angoulême, toutes solutions de nature à améliorer cette situation.

La mobilisation récente des élèves des écoles, des collégiens et de nombre d’entre vous pour une collecte de déchets sur l’espace public est une opération remarquable. Je voudrais saluer ici le profond civisme de nos concitoyens garant d’un environnement de qualité dans leur quartier.

Je vous invite à découvrir dans la revue de nombreux autres sujets que nous aurons l’occasion de développer avec vous.

Dans un environnement protégé, recherchons ensemble les moyens d’une activité normale et apaisée.

Bien cordialement à vous.       

 

Gérard DEZIER