Gond Pontouvre
gond pontouvre

Stop aux bruits inutiles

Le bruit est considéré comme excessif (et donc sanctionnable) dès lors qu’il porte “atteinte à la tranquillité du voisinage ou à la santé de l’homme par sa durée, sa répétition ou son intensité”. Et cela, de jour comme de nuit. Or, il est à la portée de tous, d’adopter des gestes simples, et de respecter quelques règles de savoir vivre.

Les principales sources de litiges sont les bruits dits de comportement: les cris d’animaux (aboiements de chiens), les bruits provenant d’appareils de diffusion du son et de musique (radio, télévision, chaîne hifi…), d’appareils ménagers, d’outils de bricolage (perceuses) ou de jardinage (tondeuses à gazon), d’installations fixes (ventilateurs, climatiseurs…), les bruits de talons, de pétards…

De tels bruits sont de nature à porter atteinte à la tranquillité du voisinage ou à la santé de l’homme par leur durée, leur répétition ou leur intensité (art. R.1336-7 du code de la santé publique).

La loi a fait du bruit une infraction pénale : tout bruit excessif est répréhensible 24 heures sur 24. Ainsi toute personne à l’origine d’un bruit de nature à porter atteinte à la tranquillité du voisinage, par sa durée, sa répétition ou son intensité, peut être poursuivie en justice et encourt une sanction pénale, à savoir : une peine d’amende pouvant aller jusqu’à 450 € et, le cas échéant, à titre complémentaire, la confiscation de “l’objet du délit” (télévision, tondeuse….).

Par conséquent, certaines activités sont encadrées

En application de l’arrêté préfectoral du 20 avril 1999 relatif aux bruits de voisinage, les travaux de bricolage et de jardinage effectués par des particuliers, au moyen d’appareils à moteur générant des bruits, ne sont autorisés qu’aux plages horaires suivantes :

  • les jours ouvrables : de 8h30 à 12h et de 14h30 à 19h30

  • les samedis : de 9h à 12h et de 15h à 19h

  • les dimanches et jours fériés : de 10h à 12h

Les travaux bruyants réalisés à l’occasion de chantiers de travaux publics ou privés effectués sur et sous la voie publique, dans les propriétés privées, à l’intérieur de locaux ou en plein air sont interdits du lundi au vendredi de 20h à 7h (sauf dérogations), les dimanches et jours fériés (sauf les “interventions d’utilité publique d’urgence”).

Attention ! Cela ne signifie pas que l’on peut faire tout le tapage que l’on veut aussi longtemps qu’on le veut dans les horaires autorisés.


Partager :
  • imprimer
  • mail